Avocat arrestation et garde à vue Mons

Toute personne arrêtée par la police en cas de crime ou de délit ne pourra être privée de sa liberté que sur décision d'un magistrat.

« Aujourd'hui, toute personne a droit à l'assistance d'un avocat dès le premier interrogatoire des policiers.
A fortiori, cette assistance est également prévue par le législateur lors de l'interrogatoire devant le Juge d'Instruction.
Une concertation préalable avec l'avocat est également prévue avant toute audition lorsque la présence de l'avocat n'est pas obligatoire.
Il est cependant possible (mais vivement déconseillé) de renoncer à l'assistance d'un avocat lors d'un interrogatoire.
Maître Fabrice GUTTADAURIA assiste régulièrement ses clients au cours d'auditions devant les autorités policières ou judiciaires.
Lorsqu'il sera dans l'impossibilité physique d'être présent lors d'un interrogatoire et qu'aucun avocat de permanence n'aura pu être contacté, il est conseillé de faire usage de son « droit au silence ».
En aucun cas, l'usage du « droit au silence » ne sera préjudiciable à l'inculpé dans les suites de la procédure pénale.

Me contacter

Consultez également :